ORIGIN OF SYMMETRY – New Born

NEW BORN

New Born est le 2nd single issu de l’album Origin of symmetry. Il est sorti le 5 juin 2001.
La composition générale de la chanson a été crée pendant la tournée de Showbiz. Le piano est très présent.
Le thème de l’évolution des technologies et de leur emprise sur l’Homme se retrouve ici.

PAROLES / TRADUCTION

Link it to the world
Link it to yourself
Stretch it like a birth squeeze

The love for what you hide
The bitterness inside
Is growing like the new born

When you’ve seen, seen
Too much,
Too young, young
Soulless is everywhere

Hopeless time to roam
The distance to your home
Fades away to nowhere

How much are you worth?
You can’t come down to earth
You’re swelling up
You’re unstoppable

Cause you’ve seen, seen
Too much
Too young, young
Soulless is everywhere

Destroy the spineless
Show me it’s real
Wasting our last chance to come away
Just break the silence
Cause I’m drifting away
Away from you

Link it to the world
Link it to yourself
Stretch it like it’s a birth squeeze
And the love for what you hide
And the bitterness inside
Is growing like the new born

When you’ve seen, seen
Too much,
Too young, young
Soulless is everywhere

Destroy the spineless
Show me it’s real
Wasting our last chance to come away
Just break the silence
Cause I’m drifting away
Away from you

Connecte le au monde
Connectes le à toi-même
Etires le comme une contraction

L’amour dont tu te caches
L’amertume à l’intérieur
Grandit comme la renaissance

Quand tu as vu, vu
Trop,
Trop jeune, jeune
Le manque d’âme est partout

Le temps de vagabonder sans espoir
La distance jusqu’à ton foyer
S’amenuise jusqu’au néant

Combien vaux-tu ?
Tu ne peux pas redescendre sur Terre
Tu prends la grosse tête
Tu es inarrêtable

Parce que tu as vu, vu
Trop
Trop jeune, jeune
Le manque d’âme est partout

Détruis la faiblesse
Montres moi que c’est vrai
Ruinant notre dernière chance de partir
Romps juste le silence
Parce que je pars à la dérive
Loin de toi

Connectes le au monde
Connectes le à toi-même
Etires le comme une contraction
Et l’amour dont tu te caches
Et l’amertume à l’intérieur
Grandit comme la renaissance

Quand tu as vu, vu
Trop,
Trop jeune, jeune
Le manque d’âme est partout

Détruis la faiblesse
Montres moi que c’est vrai
Ruinant notre dernière chance de partir
Romps juste le silence
Parce que je pars à la dérive
Loin de toi

MUSE

Matthew Bellamy : Auteur-compositeur, guitariste, pianiste, chanteur
Dominic Howard : Batteur
Chris Wolstenholme : Bassiste, Choriste, guitariste

MUSE FRANCE PAROLES TRADUCTION

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.