[REVIEW] Muse à la Cigale

Suite à la sortie de leur nouveau single Thought Contagion, Muse a organisé un concert “by request” ce samedi 24 février à la Cigale à Paris. Les fans ont pu choisir 5 chansons qui allaient être jouées mais c’est au final 8 chansons du top 10 qui l’ont été. Les internautes ont également pu choisir 3 titres dévoilés en direct. Retour sur une soirée exceptionnelle…

Muse commence le concert avec Thought Contagion, leur nouveau single sorti le 15 février dernier. le morceau a très bien accueilli le tout dernier single du groupe qui fonctionne très bien en live. Le groupe enchaîne avec la célèbre mais efficace Hysteria précédée de Interlude. C’est ensuite une chanson qui n’a pas été jouée depuis 2002 qui est entamée.

credit : Hans Peter Van Velthoven

Il s’agit de Eternally Missed, B-side de Hysteria jouée seulement 3 fois auparavant. Choix qui avait même surpris le groupe qui a du la ré-écouter pour s’en souvenir. Le public est au rendez vous sur cette magnifique interprétation du titre en chantant la ligne de basse, une véritable communion avec le groupe. Matt se paye même le magnifique falsetto présent dans les backings vocals de la version studio. S’enchaînent ensuite New Born (et les 1ers moshpits) ainsi que Space Dementia, cette dernière n’ayant pas été jouée depuis 2011 au Reading & Leeds Festival. 6 minutes complètement dingue avec la puissance du finish à la guitare. Arrive ensuite le premier choix des internautes, Matt appelle ce choix “the best japanese bonus track”. Les internautes qui avaient le choix entre Fury et Futurism choisissent Fury ! La façon d’annoncer les résultats à la manière des cérémonie de remise de prix était très amusante. Le groupe commence ensuite leur célèbre Psycho. Le public est en délire et la console son de la régie a même du mal à suivre !

credit : Hans Peter Van Velthoven

Le groupe enchaine avec un drum & bass qui n’a pas été joué depuis 2011, le HelsinkiJam. La très sollicitée Showbiz ( numéro 1 des votes) continue d’embraser le public (le titre n’avait pas été joué depuis 2006 en France).  puis Uprising retentissent dans la salle. Vient le temps du second vote des internautes, appelé “best progressive rock song” . Citizen Erased l’emporte largement contre Butterflies & Hurricane avec plus de 70% des voix. Les moshpit sur les parties “heavy” du morceau redoublent d’intensité, sur les  parties plus calmes c’est une formidable communion avec le public qui chante doucement les paroles qui enveloppent alors l’enceinte de la Cigale.  Le groupe enchaîne ensuite avec Supermassive Black Hole, Bliss avec une fosse en folie et le retour du falsetto par Matt. Muscle Museum, fait son retour en France avec un public toujours en délire. Plug in Baby et Assassin pour le plus grand plaisir des fans sont les deux morceaux à suivre. Arrive ensuite la dernière chanson qui est un choix des internautes avec “the best closing song”. Stockholm Syndrome a été choisie à 51% contre Knights of Cydonia. A la grande surprise de tous et pour notre plus grand bonheur, cette fin de concert fut très “porc” avec de nombreux moshpit (comme depuis le début du concert de toute facon) car la dernière chanson fut suivie de Agitated, Yes Please ainsi que Reapers outro !

Les français attendaient ce concert depuis le “By Request” du Shepherd’s Bush Empire du 19 août dernier et Muse les a bien régalé ! Muse a également pris une plaisir immense sur scène avec de très nombreux sourires sur leurs visages et une décontraction totale. Le groupe semble vouloir renouveler ce type de concert, notamment aux Etats-Unis. Le concert est disponible en intégralité sur Muse Bootleg {identification nécessaire}. Voici également une galerie de photo du concert (credit : Hans Peter Van Velthoven / Muse France)

Voici en image, la setlist du concert avec le classement des votes du public présent au concert.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.