Les anecdotes du Absolution Tour

Les anecdotes du Absolution Tour

Nimes_2004_Muse_Blue.jpg

La tournée Absolution c’est près de 200 dates dans le monde, devant des milliers de personnes !

 

Voici donc quelques anecdotes de cette fabuleuse tournée :

  • Les dernières performances live de certains titres :

Muse n’a jamais rejoué sur scène certains titres. C’est le cas pour :

Uno au Dôme de Marseille le 11 Novembre 2003

► La dernière performance connue de Endlessly date du 22 Avril 2004 au Shelter de Détroit

► C’est à partir du 13 Novembre 2004 à Chicago que des shows entiers sans chanson de Showbiz de manière régulière firent leur apparitions.

► Le 10 Avril 2005 a eu lieu à Atlanta la dernière perf de Glorious.

► Le 7 Mai 2005 s’achève le Absolution Tour à austin au Texas et avec lui les perf’ de The Small Print et Thoughts of Dying Atheist.

  • Durant cette tournée, ce fut aussi l’occasion pour Muse de jouer pour la première fois sur scène des titres comme :

► à Lyon en 2003, Forced In et en plein Stockholm Syndrome, il y a eu une grosse coupure de son, ils ont alors joué The Groove.

► La première performance live de Ruled By Secrecy a eu lieu au Zénith de Rouen le 14 Mars 2004.

► La première perf de Glorious eut lieu le 22 Octobre 2004 à Salt Lake City (marqué comme “New One DES”)

► Lors du double concert au Earl Court les 19 et 20 décembre 2004, Crying Shame fut jouée pour la première fois
Concert intégral (AUDIO) ( www.youtube.com/embed/paz48hGEgdM )

► Le 8 Avril 2005 à Boca Raton en Floride les versions bêta de Assassin et Exo-Politic apparaissent :

 

  • Les autres premières fois :

► C’est aux Arènes de Nîmes que Matt fit le 1er Falsetto de Bliss

► Le 10 décembre 2003 , Muse a donné son seul est unique concert en Islande jusqu’alors (au Laugardalshöll de Reykjavík)

► En Août 2004, Chris se blesse au poignet en jouant au foot, ce qui fait annuler 3 dates , et pour leur perf’ au V festival, c’est un certain Morgan Nicholls qui joue la basse alors que Chris s’occupe des synthés. Morgan Nicholls continuera de les accompagner sur scène depuis.

► C’est à Edmonton le 26 octobre 2004 que Chris usa pour la première fois depuis 1995 d’un médiator (s’étant blessé au doigt la veille).

 

  • Autres anecdotes de la tournée Absolution :

► Sur la quasi totalité des perf’ de Citizen Erased on peut entendre Take a Bow en outro de piano (faisant souvent le pont vers Space dementia ou Apocalypse Please)

 ► Le concert au Madrid Palacio Vistalegre du 19 Mars 2004 avait une portée particulière puisqu’il fut le premier gros événement dans la ville après les attentats de Madrid du 11 Mars.
“Q Magazine” avait alors titré : “How Muse saved Madrid”

► Lors du concert au Atlanta Cotton Club (900 places) le 9 avril 2004, Matt se blesse sur la 5ème chanson (Citizen Erased) sur les riffs du début. Il s’ouvre la lèvre avec le manche de la guitare, le concert est arrêté et Matt transporté à l’hôpital.

Dom déclara en 2010, en blaguant : “Nous ne jouerons plus jamais Citizen Erased à Atlanta”

► Une des performances les plus folles de Stockholm Syndrome, celle du Super Bock festival à Lisbonne, où Matt doit faire face à une guitare qui lâche. Les riffs de fins sont assez épiques !

Le live de Glastonbury en juin 2004 : voir article correspondant en cliquant  ICI.

► A St-Jacques de Compostelle (XAcobeo festival 2004) , Dom a dit “Hey San Diego” (au lieu de “Santiago”)

 ► Le 21 avril 2005 à Buffalo, pendant Micro Cuts, Dom fit plusieurs erreurs ce qui déclencha les rires de Matt

► Le 2 Juillet 2005, Muse Participe au live 8 à Versailles et tombe sur Bliss, on notera d’ailleurs ce magnifique falsetto.

 

 

Tristan / Marie pour Muse France

MUSE FRANCE ARCHIVES MUSE ABSOLUTION TOUR

Lien Permanent pour cet article : http://muse-france.com/les-anecdotes-du-absolution-tour/