Biographie Dominic Howard

Dominic James Howard

 

Batteur du groupe, Dominic Howard est né le 7 décembre 1977 à Stockport dans le Grand Manchester.

dom_edit

Sa toute première approche de la musique a lieu vers ses 5 ans lorsqu’il joue avec le clavier électronique de sa sœur aînée. Ses parents n’exerçant pas de métier artistique, il ne fut jamais vraiment en contact avec ce milieu. Pour lui la musique se limite à ce qui passe à la télévision

Dominic-Howard-photoshoot-2010-by-Will-Hawkins-muse-11237158-730-487

Sa famille emménage à Teignmouth quand il a 8 ans,  il y fréquentera le Teignmouth Community College.

Tout bascule le jour où, à 11 ans, il assiste à un concert de jazz organisé par l’école. Il décide de se mettre à la batterie et se porte acquéreur d’un kit pour droitier. A l’âge de 12 ans, il prend des cours qu’il abandonne 2 mois plus tard, ce qu’il regrette amèrement, pourtant sur cette courte période son professeur lui conseille de battre sur un kit pour gaucher ce qui l’aidera à se sentir plus à l’aise. Il intègre, alors le groupe en vue de l’école « Gothic Plague ».

Très vite la formation décide qu’il leur faut un guitariste et leur choix se porte sur un certain Matthew Bellamy.

A la fin de l’enseignement général obligatoire en 1994, il choisit d’aller étudier au Coombeshead College de Newton abbot dont il sortira diplômé. Après ses études, il exercera les métiers d’assistant de cantine puis sera employé dans une usine où il emballera les T-shirt des Spice Girls.

large

En 2004 le destin frappe cruellement le batteur, lors du festival de Glastonbury, son père, William Howard, décède d’une attaque quelques minutes seulement après le concert.

Homme au grand cœur, il décide spontanément de vendre le kit qui lui a servi pour le Haarp Tour au profit des sinistrés du séisme d’Haïti de 2010.

En 2011 il rejoint le groupe « Vicky Cryer » formé par Alex Carapetis, Jason Hill (Louis XIV) Mark Stoermer (de Killers) Ray Suen (Flaming Lips) Sam Gendel sur Sax. Très éclectique dans ses goûts, il est grand fan de Jimmy Hendrix, il trouve son inspiration chez Stewart Copeland , Roger Taylor, Buddy Rich, Nick Mason, Tre Cool, Tim Alexander ou Dave Grohl.

Il réside principalement à Londres et à Los Angeles mais il possède également une demeure sur les hauteurs de Nice en France car elle lui rappelle ses souvenirs d’enfance et parce qu’il fait bon vivre dans ce petit coin ! Bien qu’aperçu très souvent en charmante compagnie, Dominic n’a jamais officialisé de relation. Il aime sortir, s’amuser, se coucher tard et se lever tard, il aime le coca et le Jack Daniel. Très disponible pour les fans, il se fait un point d’honneur de les tenir informés de l’actualité du groupe.

DominicHowardDomAvec la notoriété, Dom se permet de changer régulièrement de kit dont il imagine parfois lui-même le design. Pour la tournée de The 2nd Law sa batterie DW Jazz Serie, finition Custom Spiral Glitter, se composait d’une grosse caisse de 22’’X20’’, d’une caisse claire de 14’’X6.5’’ collector’s series, d’un Tom de 12’’X10’’, d’un Tom Basse de 15’’X15’’, d’un deuxième Tom Basse de 16’’X16’’ et enfin d’un Tom Basse de 18’’X16’’ ; ses cymbales de la marque Zildjian EFX 8’’, Oriental Trash Splash 11’’, K Custom Dark hi-hat 14’’, K Custom Dark crash 18’’, K Custom Dark ride 22’’, A Custom EFX/ K Custom Dark EFX 20’’(prototype), Oriental china Trash 18’’, la partie électronique se compose d’un Pads PD-8, Hardware DW9000 series, Percussions Ryth Tech / TreeWorks. Les baguettes que Dominic utilise sont des Pro-Mark Dom Howard Signature, les fûts sont équipés de peaux Remo le siège est un Pork Pie.

Biographie Dominic Howard

Muse France et Flomamuse.

Lien Permanent pour cet article : http://muse-france.com/biographie-dominic-howard/