Revenir à Back To…

Back to…. Time Is Running Out

Une basse entêtante et bourdonnante à souhait, une batterie au rythme appuyé, des envolées lyriques et une diction saccadée. Dans ce quatrième épisode, retour sur le premier succès commercial outre-Atlantique de Muse.

Bienvenue dans Back To Time Is Running Out !

Muse_tirocd

Sortie le 8 septembre 2003 en tant que second single, puis dans l’album Absolution, le morceau marque un tournant dans la carrière du groupe. En effet, selon le bassiste Chris Wolstenholme : « La chanson est devenue incontournable lors de nos concerts en Amérique, tant son succès fût considérable. C’était un moment clé du spectacle et elle devait être présente quoi qu’il arrive. »

Et 10 ans plus tard, toujours fidèle au groupe, voici Time Is Running Out jouée à Seattle. Mais avant tout, petite devinette pour les plus attentifs : à quoi ressemble l’air musical sifflé par Matt Bellamy au tout début de la vidéo ?

// Il s’agit de Il Mercenario – L’Arena de Ennio Morricone qui a inspiré le sifflement de The Globalist (Drones) ? //

Revenons un peu à TIRO, l’atmosphère y est noire voire inquiétante. Les paroles sont celles d’un homme rongé par ses obsessions et une addiction à l’amour. L’amour est un thème très récurrent chez Muse, que nous retrouvons tout au long de l’album notamment avec Hysteria, Blackout et Sing For Absolution. Notons cependant que ces chansons d’amour sont loin de raconter un amour idyllique et parfait, nous pourrions même le qualifier de malsain.

Le piano utilisé lors de l’enregistrement est le même dont le groupe U2 s’est servi pour sa chanson New Year’s Day.

Le clip de TIRO est clairement inspiré d’une célèbre scène du film de Stanley Kubrick, Docteur Folamour. On y retrouve ainsi la table ronde, élément central du clip du trio britannique, mais aussi les hauts-dirigeants assis tout autour.

Une version acoustique du titre a même été enregistrée avec une ligne de basse différente de celle que l’on connait.

C’est déjà la fin de ce 4ème épisode de Back To… mais avant de partir, voici les deux versions officielles de Time Is Running Out : Européenne et Américaine.

Et comme à notre habitude nous vous laissons avec une cover de la chanson, Enjoy ! 🙂

A très vite pour un prochain Back To… !

Jonathan G. et Muse France