Revenir à Back To…

Back To… MK Ultra

Nous allons nous intéresser à une chanson figurant sur l’album The Resistance, sorti en septembre 2009. Si le nom du morceau peut susciter l’interrogation, sa signification se révèle d’autant plus intrigante.

mkultra

Bienvenue dans Back To MK Ultra !

Paranoïa, hystérie, mondes parallèles, Matt Bellamy en a écrit des chansons sur ces sujets. En revanche, un projet illégal mené par la CIA dans les années 50 à 70, voici un thème encore inédit pour le leader de Muse. Enchainant les riffs tout au long de ses 4 minutes, MK Ultra a de quoi rendre fou les fans, mais pas que…

1382820983590

En quelques mots, le but de ce projet instauré par les services secrets américains était de mener des tests afin d’influencer et de contrôler l’esprit d’une personne, rien que ça… Utilisant les drogues, les chocs électriques, des enfants comme cobayes ; et causant des troubles mentaux et pertes de mémoire souvent irrémédiables, le projet est d’une horreur sans nom. En d’autres termes le docteur était le « manipulateur », que l’on traduit en anglais par « The Handler ».

Le clip de The Handler fait directement référence à un marionnettiste et à ses victimes, et lorsque fait le rapprochement avec le projet MK Ultra, on se rend vite compte que les deux sujets sont visiblement liés. Notons que dans la chanson The Handler, le mot « Trance Formation » fait référence au livre « Trance Formation of America » de Cathy O’Brien et Mark Phillips. Un ouvrage glaçant racontant l’histoire de Cathy O’ Brien incestée par son père (sa mère étant complice) et  « vendue » par celui-ci au gouvernement américain. En 1980, elle met au monde sa fille Kelly et deviennent toutes les deux des esclaves du projet « Monarque », une branche de l’opération « MK-Ultra » de la CIA consacrée aux recherches sur le contrôle de l’esprit.

MK Ultra est par la suite utilisée afin de sensibiliser les gens sur l’abomination des trafics humains, elle apparaît clairement comme une chanson engagée avec le slogan « Some things cost more than you realise ». (Certaines choses coûtent plus que vous ne l’imaginez)

De plus, si vous tendez l’oreille durant les 20 dernières secondes, on perçoit de petits sifflements stridents semblables à ceux utilisés afin de rendre plus « malléable » l’esprit des cobayes, grâce à des appareils électroniques.

Bien que très rarement présente sur les setlists du groupe et portée disparue depuis décembre 2010, nous nous quittons sur un des seuls lives enregistré en Allemagne et en haute qualité :

A très vite pour un prochain Back To… !

Jonathan G. et Muse France